Navigation Menu+

Le boom de l’impression 3D

Afin d’animer une image ou matérialisé en objet numérique une idée, l’on recourt à l’impression 3D. L’impression 3D est la technologie actuelle en matière d’impression. L’impression 3D est un prototypage rapide, dit aussi une impression tridimensionnelle.

Comment fonctionne l’impression 3D ?

impression-3d.jpg

L’impression 3D  se base sur l’envoi d’un reflet d’un objet, vu en trois dimensions. Cette caractéristique visuelle tridimensionnelle résulte de la numérisation de cet objet par un scanner 3D. Il existe aussi un logiciel d’infographie 3D ou logiciel Conception Assistée par Ordinateur (CAO) qui produira les mêmes effets  de projection en 3D. Le fonctionnement des impressions en 3D varient suivant leur type,  qui implique la variation de leur procédé. Mais il est possible de diviser en trois grands groupes de procédé : le dépôt de matière, la solidification par la lumière, l’agglomération par collage.  Néanmoins,  le principe de base reste le même tel  le principe de superposition  des couches de matières selon les coordonnées d’un fichier 3D pour obtenir la pièce finale.

Le matériel utilisé

le-materiel-utilise.jpg

Depuis 2013, l’impression 3D est limitée à l’utilisation de matériaux non favorable à un usage intensif. C’est ainsi que seule autorisée la production d’un prototype. Et avec l’impression 3D, le prototypage est rapide. Chaque impression 3D a son propre type de matériau selon son procédé. En général, le plastique et les métaux sont les matériaux les plus utilisés. A titre d’exemple, les  imprimantes 3D de type FDM utilisent  des filaments plastiques. Mais avec le système de solidification, de collage,… l’on utilise d’autres matériaux comme les céramiques (silice, plâtre, alumine) et les matières organiques telles  les cires, les cellules et tissus. Pour les matériaux de support par exemple, on utilise souvent le PVA et le HIPS. Afin d’avoir de filament plastique, l’utilisation de poudre de polyamide via le frittage laser se voit comme technique la plus adoptée.